Le personnel du secteur social est aussi au front et doit bénéficier de mesures pour continuer de travailler en toute sécurité.

Le Syndicat vaudois des services publics adresse plusieurs revendications aujourd’hui. Le matériel de protection doit être acheminé rapidement et des locaux supplémentaires sont exigés pour éviter que les lieux d’accueil deviennent des bains de pandémie.

 

Lorsque la situation sera revenue à la normale, le SSP souhaite que les enseignement de cette crise soit tirés et que le secteur social soit revalorisé, en bénéficiant de moyens financiers plus importants.