L’Union syndicale vaudoise appelle le Canton à suivre la voie du Tessin, et à stopper toutes les activités non essentielles.

Elle a adressé aujourd’hui une lettre ouverte à la présidente du Conseil d’Etat, Nuria Gorrite. L’organisation indique que les règles sanitaires ne sont pas respectées sur les lieux de travail, qui deviennent ainsi des lieux de contamination. Les syndicalistes se disent également submergés par les appels de salariés inquiets pour leur santé.