Accès aux produits d’hygiène, au sport ou à la santé, promiscuité… La situation des femmes dans les prisons vaudoises inquiète les députés.

Ils ont demandé aujourd’hui au Conseil d’Etat un rapport sur le sujet. Le postulat en question avait été déposé en juin dernier par la Commission des visiteurs. Depuis, les membres soulignent que des améliorations sont intervenues à la prison de La Tuilière, notamment avec la nomination d’une directrice adjointe. Mais des problèmes subsistent, par exemple en ce qui concerne l’accès à des soins psychiatriques.