Les députés ont accepté aujourd’hui de justesse une proposition en ce sens.

Le postulat, déposé par le PDC Axel Marion, sera étudié par le Conseil d’Etat. La droite s’est opposée à ce projet, doutant de l’utilité d’un tel événement. Pour la gauche et le centre, en revanche, cette date sera l’occasion de réfléchir aux actions passées, présentes et futures. A priori, le 8 décembre, Journée mondiale du climat, devrait être choisi.