En terres vaudoises, dès le 1er avril, le contrôle des viandes sera effectué par le canton, et non plus par les communes. Ce transfert de compétence a été décidé par le Grand Conseil en décembre dernier, par le biais du budget 2020.

Les organes chargés de ces contrôles seront à l’avenir composés en partie de vétérinaires praticiens dûment formés à l’exercice d’actes officiels et en partie de collaborateurs de l’Etat.

En ce qui concerne le financement de ces procédures, le nouveau système impliquera que les abattoirs seront tenus de s’acquitter d’émoluments pour le contrôle des animaux avant abattage et pour le contrôle des viandes.