Elles réclament un dédommagement, après avoir été soumises durant sept ans à une classification salariale qui violait le principe d’égalité.

La justice leur a donné raison sur ce point. Mais l’effet rétroactif de ce verdict pose problème. En novembre, le Conseil d’Etat a décidé de ne l’appliquer en totalité qu’aux personnes qui avaient déposé un recours. Les autres n’ont été remboursées que depuis la fin de la procédure judiciaire, en mai dernier.

Précisons enfin que les enseignantes en question sont actives dans la branche ICA (Information, Communication, Administration) dans les écoles commerciales.