Le comité appelle la Municipalité à prendre des mesures afin d’initier le réaménagement de la Place du marché rapidement. Au vu du refus du parking souterrain, il attend maintenant que le projet « d’amour et d’eau fraîche » - mis en pause le temps de la votation - soit remis sur la table.

Le comité espère ainsi que les travaux pourront commencer d’ici 18 mois.

« Notre Ville » souligne, par ailleurs, que la Fête des Vignerons a démontré qu’une place du marché libérée de l’emprise de la voiture était possible. Il souhaite que la disparition de l’arène ne rime pas avec une reprise des vieilles habitudes.