Les comptes 2018 de l’État du Valais ont été validés à l’unanimité par le Grand Conseil cet après-midi.

Ils affichent un excédent de revenus de 8,7 millions de francs. La marge d'autofinancement atteint 215 millions de francs et les investissements nets se montent à environ 195 millions. Le Gouvernement valaisan a notamment choisi d’affecter 50 millions de francs au fonds de compensation des fluctuations de recettes et un montant de 100 millions de francs a été transféré dans le fond des grands projets d’infrastructure du XXIe siècle. La CPVAL a, elle, reçu 130 millions.

Le débat final a tout de même mis en exergue certaines divergences. Le volume des investissements non réalisé, environ 20%, a été une nouvelle fois relevé par des élus du PLR et de l’UDC.