Les comptes  de Vionnaz sont à l’équilibre. La commune boucle 2018 sur un excédent de revenus de 24'800 francs environ, alors que le budget tablait du un déficit de 1,9 millions.

La marge d’autofinancement est en hausse, à près de 2,7 millions. Un résultat qui s’explique surtout par des recettes fiscales plus importantes que prévu concernant les personnes physiques et morales. Mais les charges ont progressé, elles aussi, notamment en raison des coûts liés aux intempéries.