L’édition 2019 du Tour de Romandie sera très accidentée. Promise à un grimpeur, la boucle romande lancera les festivités dans moins de deux semaines à Neuchâtel.

Un prologue figure au programme du peloton, qui en terminera le dimanche 5 mai avec un contre-la-montre dans les rues de Genève. Entre-temps, les coureurs transiteront par La Chaux-de-Fonds, le Locle, Morges, Romont, Lucens et Torgon. La station chablaisienne sera le théâtre cette année de l’arrivée de l’étape reine.

Parmi les prétendants à la victoire finale, le Slovène Primoz Roglic sera présent pour défendre son titre. Mais les menaces seront nombreuses, à commencer par le Britannique Geraint Thomas, vainqueur du dernier Tour de France. Côté suisse, le Martignerain Sébastien Reichenbach sera de la partie. Il devrait être accompagné par un autre Octodurien, Simon Pellaud, et par l’Aiglon Dylan Page. Enfin, le Chorgue Steve Morabito est incertain en raison d’une blessure.