Et si les écoliers valaisans portaient un uniforme ? Par le biais d’un postulat, l’UDC a lancé l’idée au Grand Conseil aujourd’hui.

Selon le parti, cette harmonisation des tenues vestimentaires permettrait d’éviter les différences de classes. Mais cette vision n’a pas du tout séduit le Parlement qui l’a refusé par 101 voix contre 25. Pour le PLR, cela engendrerait des coûts supplémentaires, difficiles à assumer pour les familles modestes. Le PDC a, lui, refusé de militariser l’école valaisanne. Les Verts ont estimé qu’il s’agissait d’un retour en arrière. Et enfin, pour l’Alliance de Gauche, « un âne en uniforme, reste un âne ».