45 jeunes migrants bénéficient actuellement d’un préapprentissage d’intégration en Valais. Au terme d’un premier semestre, le bilan est positif : l’implication des entreprises a été plus importante que prévu.

L’offre de préapprentissage d’intégration a été mise sur pied par le Service de la formation professionnelle et le Service de l’action sociale, avec le soutien de la Confédération. Il s’agit d’un projet sur 4 ans qui touche essentiellement les domaines où un manque d’intérêt des jeunes se fait sentir, comme les services et l’artisanat.

Le but est de dispenser en un an les bases scolaires et pratiques en vue d’effectuer une formation duale. Le nombre de places disponibles augmentera les prochaines années.