Accusé de pollution par négligence, le groupe Lonza a finalement été acquitté. La décision du Tribunal de district de Viège a été publiée aujourd’hui.

Il a estimé que si des substances polluantes ont bel et bien été retrouvées dans les eaux en aval de l’usine de Lonza, aucune faute professionnelle n’a pu être prouvée au cours de l’enquête. Aucun auteur potentiel des dégâts n’a par ailleurs pu être identifié.

Le fabriquant de produits chimiques encourait une amende de 150'000 francs pour avoir souillé des eaux souterraines et deux surfaces de captage entre 2011 et 2017.