Col des Mosses: réponse de l'Etat suite aux chutes de pierres

Philippe Grobéty déplorait des problèmes dans la gestion des déviations routières. (capture d'écran RTS)

Philippe Grobéty déplorait des problèmes dans la gestion des déviations routières. (capture d'écran RTS)
Le Conseil d’Etat vaudois a répondu aux questions concernant l’éboulement exceptionnel au Col des Mosses survenu le 25 octobre dernier. 5 mètres cubes de pierres étaient tombés sur la route, à proximité de la galerie du Vuargny. Sans faire de blessés. Le député PLR Philippe Grobéty s’était inquiété de la gestion routière et de l’information donnée aux usagers, suite à cet incident exceptionnel. La Direction générale de la mobilité et des routes a précisé que tout avait fonctionné selon les procédures, excepté un oubli concernant la déviation sur le Col de la Croix pour les automobilistes venant du Col du Pillon. Des travaux de construction de protection contre les chutes de pierre débuteront bien ce printemps. Ils avaient été votés par le Grand Conseil en août dernier.

Le Canton a également précisé qu’il n’existait aucune commission « Chute de pierres ». Philippe Grobéty avait posé la question de l’existence de ce type d’organisation, à l’image des commissions «Avalanches».

L'équipe



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner