Usage des pesticides: les politiques divergent entre Montreux et Noville

Le glyphosate a été déclarée potentiellement cancérigène par différentes instances, notamment l'Organisation Mondiale de la Santé.

Le glyphosate a été déclaré potentiellement cancérigène par différentes instances, notamment par l'Organisation Mondiale de la Santé.

Le recours à certains pesticides varie beaucoup selon les communes vaudoises. C’est du moins ce que révèle une enquête publiée par Greenpeace lundi. Dans un questionnaire envoyé à chaque bourgade du canton, l’ONG leur demande si elles répandent du glyphosate, un herbicide déclaré "potentiellement cancérigène" par l'OMS, sur leur territoire. Le but est également de savoir si un plan d’arrêt est en place et si d’autres produits sont utilisés.

Si certaines communes, comme Leysin, n’emploient pas la moindre substance chimique, d’autres, notamment Montreux, sont sur le point de s’en passer. Enfin, plusieurs d'entre elles ont encore recours à ce type de pesticide. C’est le cas, par exemple, de Noville ou de Chessel.

L'équipe



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner