600 athlètes se sont retrouvés au Valerette Altiski, pour cette manche de Coupe suisse. (photo: Gérard Berthoud)

600 athlètes se sont retrouvés au Valerette Altiski, pour cette manche de Coupe suisse. (photo: www.berthoudphoto.ch)

La 22ème édition du Valerette Alpiski a souri à un Français et à une Valaisanne. Samedi, c’est Didier Blanc qui a avalé les 2'400 mètres de dénivelé entre Vérossaz et les Cerniers, au-dessus de Monthey, le plus rapidement chez les hommes. Dans une neige lourde en raison de la pluie, il a devancé le Fribourgeois Steven Girard et l’Américain John Baston.

Du côté des femmes, la victoire est une nouvelle fois revenue à Séverine Pont-Combe. Après son succès en 2014, la Valaisanne l’a emporté devant la jeune Eugénie Tornay.