Approuvée en novembre par la Confédération, la troisième adaptation du plan directeur cantonal vaudois entrera en vigueur début janvier. Cette évolution ne sort cependant pas le canton de la période transitoire entamée en mai 2014 avec la mise en vigueur de la LAT révisée.

Outre la correction du Rhône, cette nouvelle adaptation porte principalement sur les projets d'agglomération de 2e génération et sur les transports publics. Des critères sur certaines implantations, comme les centres commerciaux, source de polémiques au Parlement, y sont inscrits.