L'Etat du Valais et le syndicat Unia déplorent la suppression d'emplois chez Syngenta Monthey

Le groupe agrochimique bâlois veut externaliser son secteur formulation et conditionnement

Le groupe agrochimique bâlois veut externaliser son secteur formulation et conditionnement (photo: Courtesy of Syngenta)

Unia réagit vivement à la suppression de 116 postes par Syngenta qui fera suite à la fermeture du secteur « conditionnement » de Monthey. Le syndicat exige que le groupe agrochimique bâlois gèle sa décision et procède à une nouvelle analyse permettant de maintenir les emplois. Selon lui, la modernisation des infrastructures ou encore la vente des bâtiments à une entreprise tierce seraient des pistes à explorer. Cinq mois après l’annonce de la fermeture de la raffinerie Tamoil, Unia qualifie cette décision de « coup de massue» pour l’économie chablaisienne.

De son côté, le canton a dit qu’il mettrait tout en œuvre pour atténuer les conséquences de cette restructuration. Le Conseil d’Etat a demandé à rencontrer la direction du groupe pour lui exprimer sa volonté d’éviter tout licenciement.

 



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner