La fermeture de Tamoil pourrait entraîner jusqu'à 272 licenciements

Les employés ont illustré leur révolte sur les murs de la raffinerie.

Les employés ont illustré leur révolte sur les murs de la raffinerie.

Les modalités et les conséquences de la fermeture de la raffinerie Tamoil se précisent. Au total, la suspension des activités entraînera jusqu’à 272 licenciements, au lieu des 233 postes initialement annoncés. Ce nouveau chiffre prend en compte les apprentis, au nombre de 14, ainsi que 25 emplois sur le site de Genève.

La direction, qui rencontrait ce matin les syndicats et les délégués du personnel, a pour sa part clarifié les modalités de vente des installations. Selon les dires des syndicats, l’ensemble du site chablaisien est désormais à disposition d’un repreneur potentiel, à savoir non seulement la raffinerie, mais aussi les tankers et la gare de chargement.

De son côté, le Conseil d’Etat valaisan a fait part aujourd’hui d’une demande de prolongation du délai imparti pour trouver un repreneur. Il souhaite repousser d’un mois l’échéance fixée par Tamoil au 31 mars.



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner