Cassis de Dijon: pas de mise en garde possible sur les boissons énergisantes

 

Le « Cassis de Dijon » empêche d’inscrire la mention « ne pas mélanger avec de l’alcool » sur les boissons énergisantes. C’est ce qu’a répondu hier le Conseil d’Etat vaudois au député Stéphane Montangero. Le président du parti socialiste vaudois  avait déposé une interpellation. Son titre: «Avec ou sans glace pilée, les boissons énergisantes ne sont-elles par dangereuses pour la santé ?». Le socialiste demandait au Conseil d’Etat   d’examiner la nocivité de ces produits énormément consommés par les jeunes. Et dont les teneurs  en sucre, en caféine et en produits excitants sont très élevées. Depuis le 1er janvier 2014, le déclassement de ces produits énergisants, selon le principe du « Cassis de Dijon », ne permet ainsi plus d’y placer une inscription mettant en garde contre son mélange avec de l’alcool.



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner