Le Département de la formation lancera dès lundi, jour de la rentrée scolaire, un projet pilote à Monthey et dans la région du Haut-Lac.

Deux enseignants supplémentaires ont été spécialement engagés pour passer de classe en classe afin de prendre en charge les écoliers perturbateurs. Objectif : soulager l’enseignant titulaire et désamorcer les conflits entre l’élève et le professeur ou le reste de la classe.