Le Conseil d’Etat valaisan sort de sa réserve. Dans un communiqué, il annonce son soutien à la modification de la loi sur la chasse et l’acquisition de nouveaux avions de combat.

Le premier objet est un « bon compromis qui renforce la protection de la faune sauvage tout en dotant les cantons d’un instrument modéré pour réguler la population de loups et limiter les dégâts causés au sein des troupeaux. »

Le nombre de barrages qui se trouvent sur le territoire valaisan est un argument du gouvernement pour soutenir le deuxième objet, soumis au peuple le 27 septembre. L’aéroport de Sion et le centre d’apprentissage qui forme des polymécaniciens aussi.