Morija veut sensibiliser les Valaisans à la situation dans le secteur de l’éducation au Burkina Faso.

L’ONG, basée au Bouveret, va lancer lundi prochain une campagne sur les réseaux sociaux dans le but de récolter des fonds. L’objectif est de réunir suffisamment de fonds pour créer des cantines scolaires pour environ 4'000 élèves burkinabés. Un don d’une quarantaine de francs permet d’offrir un repas par jour et par enfant durant toute l’année scolaire.

Depuis plus de 40 ans, Morija est active en Afrique subsaharienne dans cinq secteurs bien distincts : l’eau, la nutrition, la santé, l’éducation et le développement rural.