Les Jeunesses Socialistes du Valais Romand demandent des mesures pour lutter contre le harcèlement.

Suite au rebond de l’affaire Buttet la semaine dernière, les JSVR veulent une réaction des autorités communales et cantonales. Pour le parti, il est notamment impératif d’intégrer, dès l’école primaire, les notions de consentement et de harcèlement. La mise en place d’une campagne de prévention à l’échelle cantonale a aussi été évoquée.

En parallèle, les Jeunes socialistes sont en train de développer un projet pour lutter contre le harcèlement. L’idée sera de mener des actions dans des lieux publics afin d’informer toute la population.