Deux projets de recherche de l'EPFL liés au coronavirus viennent de décrocher un financement fédéral auprès du Fonds national suisse.

Le premier concerne le profilage sérologique. Les recherches se feront en collaboration avec une équipe des HUG à Genève. Le second vise à créer un petit appareil portable permettant un dépistage rapide et peu onéreux du virus, dans les gares et les aéroports par exemple. Ils reçoivent chacun un montant de l'ordre du million de francs.