C'est Le Nouvelliste qui le révèle dans son édition du jour.

L’éleveur, qui fait paître ses bêtes sur un alpage non-protégeable, raconte dans le quotidien valaisan que vingt-huit de ses moutons ont été tués par des loups. Vingt autres sont perdus dans la nature.

L’Association romande pour un territoire sans grands prédateurs n’a pas tardé à réagir. Par la voix du député valaisan Gregory Logean, elle invite à soutenir la nouvelle loi sur la chasse lors de la votation du 27 septembre prochain.

En décembre dernier, le Valais comptait dix-huit loups. Le pays compte officiellement au moins dix meutes, dont trois réparties entre le Valais et le Jura vaudois.