Les propriétaires de résidences secondaires ont passé le confinement dans leur deuxième chez eux. C’est l’enseignement qui ressort d’une étude menée par la HES-SO Valais, qui a analysé les données de la plateforme de réservation Airbnb.

Les propriétaires ont préféré réserver leur bien pour eux plutôt que de le louer à des tiers. En moyenne, un jour de plus a été bloqué par rapport à l’an dernier. Par ailleurs, l’étude révèle que les réservations sur Airbnb ont diminué de 24% durant les mois de mai et juin. Seuls les cantons des Grisons et du Valais enregistrent une augmentation des séjours, respectivement de 76 et 11%. Les objets situés en montagne ou dans la nature, tels que les mayens, caravanes et bateaux, n’ont pas connu une baisse de leur fréquentation contrairement aux logements en milieu urbain.