Le secteur valaisan de la construction a plutôt bien traversé la crise du coronavirus jusqu’ici.

A 85% la branche a pu maintenir ses activités durant la pandémie ont précisé aujourd'hui à Sion les responsables de l’Association valaisanne des entrepreneurs. Ces derniers ont aussi fait état de quelques préoccupations. Comme la chute du nombre d’apprentis: 20 cette année contre 64 en 2011. Ou  encore la lutte contre le travail illégal et la législation sur les marchés publics… Enfin, ils ont appelé l’Etat à mettre la main au porte-monnaie afin de mieux soutenir la construction valaisanne. Laquelle représente le 15% du PIB cantonal...