Le législatif de la ville va faire un geste en faveur de l’économie locale. Lors de leur prochaine assemblée, le 24 août, les élus recevront chacun pour 100 francs de bons à la place des traditionnels jetons de présence.

Des bons à faire valoir jusqu’en octobre dans tous les petits commerces de la ville. Une manière d’injecter rapidement jusqu’à 6'000 francs dans l’économie montheysanne, en cette année marquée par la pandémie de coronavirus. L’idée émane de la présidente du Conseil général, Laude-Camille Chanton, qui s’est inspirée d’une démarche similaire à Sion. Son initiative a été approuvée par les membres du bureau ainsi que les chefs de groupe.