Deux femmes, qui se sont fait passer pour des aides-soignantes, se sont présentées au domicile de deux dames à Troistorrents. Elles voulaient « prendre des nouvelles » et organiser des repas à la maison.

 Une fois à l’intérieur, l’une des malfrats détourne l’attention de la personne âgée alors que l’autre visite les pièces. Si rien n’a été emporté dans les deux cas en question, la prudence doit rester de mise. La police cantonale rappelle qu’il ne faut pas ouvrir la porte à des inconnus et installer une chaîne bloquant la porte ainsi qu’un judas. En cas de comportement suspect, les forces de l’ordre demandent à être contactées.