Le Valais veut plus de femmes pour le représenter dans les organes de direction. L’objectif est que la gente féminine atteigne 33% des personnes qui incarnent l’Etat dans les conseils de fondation et d’administration.

Il faudra donc plus que doubler les proportions actuelles d’ici fin 2024. Pour y parvenir, l’Office cantonal de l’égalité et des familles doit tenir un rôle incitatif auprès des services.