Plusieurs manifestations ont vu le jour cet été sur la Riviera. A cause du coronavirus et l’annulation des principaux grands rendez-vous, les organisateurs ont dû se réinventer.

Le nombre de demandes pour mettre en place un événement a donc explosé auprès de l’ASR. C’est en effet l’Association Sécurité Riviera qui se charge, avec les communes, de délivrer les autorisations. Depuis le mois de mai, une vingtaine de requêtes ont déjà été formulées. Des requêtes qui arrivent parfois quelques jours à peine avant le début de l’événement. Les idées fusent de toute part avec un objectif : faire vivre la région, sans créer d'attroupement.

Entre mai et septembre, plus de 40 manifestations ont déjà été annulée. On pense notamment au Montreux Acrobatie ou au Festival de Jazz.