La crise sanitaire actuelle décourage les patrons à engager des apprentis.

C’est pourquoi la fondation vaudoise pour la formation des métiers de bouche a décidé de prendre les devants. Afin de favoriser l’embauche de relève, elle a débloqué une enveloppe de 250'000 francs. Celle-ci viendra compléter les aides cantonales déjà mises en place. La Fondation s’engage à prendre en charge 80 francs par apprenti et par mois pour chaque nouvel engagement.

Dans le canton de Vaud, environ 900 jeunes sont en formation chaque année dans les métiers de bouche.