18 mois après sa naissance officielle, GastroVert est en pleine évolution.

Le système intelligent de collecte des déchets alimentaires élaboré par Satom est aujourd’hui appliqué dans 24 communes. Des discussions sont en cours avec une dizaine d’autres, qui devraient rejoindre le réseau dans les prochains mois. Sans compter qu’un partenariat est à l’étude avec l’UTO, l’usine de traitement des ordures du Valais central. Par ailleurs, la pandémie a permis à Satom d’améliorer ses conteneurs à compost. La poignée qui permettait jusqu’ici d’ouvrir le couvercle a été remplacée par une pédale. Un mécanisme plus hygiénique, et plus accessible, que ce soit pour les enfants ou pour les personnes en chaise roulante.