L’association l’Enfant et l’Hôpital n’a pas échappé au coronavirus.

Elle gère le Sparadrap, un espace chargé d’accueillir les enfants hospitalisés à l’Hôpital Riviera-Chablais de Rennaz. Et la crise va priver la structure d’une grande partie de son financement. Si le HRC contribue à environ la moitié du budget de l’association, le reste des fonds provient de manifestations et autres événements. La dernière étape du Tour du Chablais, des concerts ou des spectacles, tous les rendez-vous consacrés à l’association entre avril et septembre ont été annulés.

L’association l’Enfant et l’Hôpital n’est pas menacée, mais sans entrée de liquidités, le Sparadrap pourrait être impacté, notamment au niveau des heures d’ouvertures qui pourraient être drastiquement réduites.

Les personnes qui souhaitent soutenir l'association l'Enfant et l'Hôpital ainsi que l'espace du Sparadrap peuvent le faire en déposant un don sur le site internet.