Le Parti libéral-radical valaisan est fâché.

En cause, la volonté du Gouvernement cantonal de reporter à 2021 l’application  de la loi fiscale approuvée en mai 2019 par 72% de la population cantonale. Le PLR considère en effet que le Conseil d’Etat – qui évoque sur son site Internet un référendum lancé par la gauche – cède à la pression de cette dernière. «Laquelle agit par dogmatisme», écrit le parti dans un communiqué. Et de demander au Gouvernement de faire marche arrière et de revenir au 1er janvier 2020 pour la mise en vigueur de cette loi, et de planifier en ce sens une votation en novembre si le référendum doit aboutir. Le PLR affirme en outre vouloir réfléchir à l’opportunité de déposer une motion urgente lors de la session de novembre du Grand Conseil au cas où le Gouvernement devait persister dans le report annoncé.