Le Tribunal correctionnel de l’arrondissement de l’Est Vaudois se penche depuis aujourd’hui, à Vevey, sur le cas d’un ancien galeriste d’art de la Riviera. Ce Vaudois de 73 ans est accusé notamment d’avoir écoulé plusieurs copies d’un faux bronze de Ferdinand Hodler entre 2007 et 2013.

Le Montreusien indélicat a aussi placé certaines de ses copies en garantie de prêt pour des montants allants de 15'000 à 110'000 francs. Sur le banc des accusés se trouve aussi une Zurichoise, domiciliée à Montreux et qui n’est autre que la compagne du prévenu. Elle doit répondre de complicité de banqueroute frauduleuse et fraude dans la saisie. L'ancien galeriste est renvoyé pour abus de confiance et escroquerie par métier.