Autorisées à rouvrir leurs portes depuis le 11 mai, elles comptent sur la saison d’été pour compenser le manque à gagner enregistré depuis mi-mars.

Une mission loin d’être simple. Respecter les mesures sanitaires liées au coronavirus rime souvent avec une capacité d’accueil réduite. Les gardiens se voient notamment contraints d’adapter les dortoirs. La section Monte Rosa du Club alpin suisse, qui comprend notamment les groupes de Monthey et Saint-Maurice, appelle donc les randonneurs à ne pas concentrer leurs visites sur les weekends, mais à également venir en semaine.