Le château d’Aigle accueille jusqu’à samedi le Mondial du Chasselas 2020.

706 vins – dont 116 proviennent de l’étranger – y sont proposés en dégustation à un collège de jurés composé de 48 membres. L’an dernier, 867 crus étaient en compétition. La diminution s’explique à la fois par les difficultés rencontrées actuellement par le monde vitivinicole et par la pandémie de coronavirus. Une pandémie qui a pour conséquence l’annulation de la traditionnelle Fête du Chasselas.  En revanche, les organisateurs du Mondial aiglon ont profité du confinement pour plancher sur de nouveaux projets. Par exemple une formation en ligne sur le chasselas. Mais aussi le lancement, avec la haute école de Changins, d’un concept d’analyse des attentes des consommateurs de ce cépage.