50 ans après l’introduction du droit de vote pour tous, les femmes demeurent largement sous représentées en politique, en Valais.

Tel est le constat dressé par l’association Solidarité Femmes. Laquelle rappelle qu’au niveau communal, la présence féminine demeure très limitée avec une représentation de 19,6% d’élues. Solidarité Femmes entend donc faire évoluer la situation. Elle a ainsi publié ce dernier mardi dans Le Nouvelliste une annonce «décoiffante, décalée et pleine d’humour» dans le but d’interpeller à la fois les partis politiques, la population valaisanne ainsi que les femmes elles-mêmes sur la problématique récurrente en Valais de la sous-représentation féminine. Et avec aussi pour objectif d’encourager les femmes valaisannes – quelles que soient leur appartenance politique ou leurs convictions personnelles – à s’engager dans la vie publique et la gestion des collectivités.