Le déficit cumulé de l’Hôpital Riviera-Chablais pourrait atteindre 40 à 50 millions de francs l’an prochain. C’est l’estimation, dévoilée aujourd’hui par la conseillère d’Etat valaisanne en charge de la santé, Esther Waeber Kalbermatten.

Selon la ministre socialiste, les problèmes financiers du HRC, couplés à la crise de coronavirus, pourraient aggraver les finances de l’hôpital intercantonal pendant encore deux ans. Un équilibre financier de l’établissement basé à Rennaz n’est pas attendu avant 2021 ou 2022.