Le nombre de licenciements chez Air-Glacier devrait être moins important que prévu.

Alors que 60 postes de travail devaient être biffés, la compagnie valaisanne annonce aujourd’hui que 18 postes seront finalement supprimés à la fin mai. Une quinzaine d’autres places de travail passeront également à la trappe au mois de juin.

Par ailleurs, Air-Glacier assure que les services de sauvetage et de transports sont toujours opérationnels et assurés. Quant aux vols commerciaux à destination de Saint-Tropez, ils sont actuellement suspendus, en raison de la pandémie. Toutefois, cette activité pourrait ne jamais redémarrer.