Comme bien des institutions, la Maison Terre des hommes, à Massongex, est affectée par le nouveau coronavirus.

Des opérations non urgentes ont été repoussées et le transfert des enfants a été suspendu. Près d’un pensionnaire sur deux est guéri mais reste en Valais pour des questions sécuritaires et par manque de vols.

L’avenir financier de la Maison est également incertain puisque cette dernière n’est pas subventionnée. Ses responsables craignent que les donateurs, touchés par la crise, soient moins généreux.