Pour la cinquième année consécutive, les comptes de Monthey se parent de noir.

Alors que le budget tablait sur un déficit, les finances 2019 affichent un excédent de revenus de deux millions de francs. Ce résultat s’explique notamment par une augmentation des recettes liées à l’imposition des personnes physiques ainsi que les redevances hydrauliques. Avec 14,6 millions, la marge d’autofinancement est légèrement inférieure à l’an dernier. La Ville a en effet prélevé 1,7 million sur le montant total afin de faire des provisions pour l’exercice en cours. Cela devrait permettre de rattraper une partie du manque à gagner lié au covid-19.

La pandémie a d’ailleurs coûté relativement cher à la commune. D’après son président, Stéphane Coppey, le montant total se chiffrerait en centaines de milliers de francs.