Aigle clôture ses comptes 2019 dans les chiffres noirs, pour la quinzième année consécutive. La Municipalité affiche un excédent de recettes de 14'130 francs, sur des dépenses totales atteignant plus de 50,8 millions.

Seul bémol de l’exercice : la dette. Elle s’est dégradée en une année, passant de 5'999 à 6'583 francs par habitant.

Par ailleurs, la Municipalité a décidé d’inclure dans les comptes 2019 une réserve spéciale pour faire face à la crise sanitaire et économique causée par la pandémie. Dotée d’un montant de 550'000 francs, elle permettra d’assumer les loyers non encaissés, l’achat de masques et de désinfectant, le soutien aux bénévoles et l’aide communale d’urgence.