Les mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus sont prolongées d’une semaine en Suisse, soit jusqu’au 26 avril. A partir de cette date, le Conseil fédéral a annoncé que les directives seraient progressivement assouplies.

Mais la stratégie devra être affinée. Elle dépendra du nombre de nouvelles infections, d’hospitalisations et de décès. La façon dont les mesures d’hygiène et d’éloignement social seront respectées entrera aussi en ligne de compte.

Le scénario de sortie de crise sera fixé par le gouvernement lors de sa séance prévue jeudi prochain. Il s’agira alors de se coordonner avec d’autres pays, les milieux économiques et la communauté scientifique.