Le coronavirus a des répercussions sur la ligne à très haute tension entre Chamoson et Chippis en Valais. Les ouvriers italiens chargés du montage des pylônes sont confinés dans leur pays.

Impossible pour l’heure de connaître la date de reprise de ces travaux, selon la porte-parole de Swissgrid Marie-Claude Debons. En revanche, le chantier de construction des fondations des pylônes se poursuit comme prévu.

Pour rappel, la ligne THT servira à transporter la production des grands ouvrages hydroélectriques valaisans. Mais aussi à relier le canton au réseau suisse et européen de lignes à très haute tension.