Désormais, le Service cantonal de la santé publique assurera un suivi quotidien du nombre de cas suspectés et confirmés de Covid-19 dans les établissements médico-sociaux, par le biais de leur association faîtière, l'AVALEMS.

Le soutien médical aux équipes soignantes est également renforcé. Les médecins-répondants peuvent à présent s'adjoindre la collaboration d'un médecin référent pour les aider dans les tâches liées à la gestion de l'épidémie. L'objectif du gouvernement est d'optimiser les prises en charges et d'éviter des hospitalisations. Au 1er avril, sur les 3'000 personnes vivant en EMS en Valais, le canton comptait 72 cas testés positifs au coronavirus, et 15 décès dus à la maladie.