GastroVaud lance un appel aux communes pour soutenir les établissements mis à mal par la crise actuelle. Dans une lettre envoyée ce jour, l’association demande aux Exécutifs d'accueillir favorablement les demandes d'allègement de charges des locataires d'auberge et de restaurants communaux.

D’après GastroVaud, seules des réductions significatives, voire des abandons, permettront aux quelques 200 restaurateurs concernés à travers le canton d'éviter l'étouffement.