Le Valais veut soutenir le peu de médecins généralistes présents dans le canton.

Il va ouvrir cinq centres d'investigation ambulatoire, dont trois sont déjà opérationnels. C’est ce qu’a annoncé la Société médicale du Valais aujourd’hui. De cette manière, les médecins de famille pourront y envoyer leurs patients touchés par le Covid-19 qui nécessitent une prise en charge. L’objectif est d’éviter au maximum les contacts en dehors de ces centres qui se situent dans les principales villes valaisannes.